Si ce n’est toi
Si ce n’est toi
Création 2017




Frappée par la ressemblance physique entre Auriane Vivien et son frère, Marion Coutarel découvre un jour que celui-ci est comme cette jeune comédienne rencontrée à La Bulle Bleue, atteint du syndrome de Williams, une maladie génétique rare. Auriane Vivien et Laurent Coutarel, alors respectivement âgés de 30 et 45 ans, sont du jour au lendemain dotés d’un syndrome dont ils ignoraient l’existence, n’ayant jamais été diagnostiqués. De cette révélation naît ce spectacle comme une enquête, entre auto-fiction et matériau documentaire, entre questionnement existentiel et parcours initiatique.
Sur scène Marion Coutarel part à la rencontre de ce frère différent. Auriane Vivien joue son propre rôle; elle a le syndrome de Williams, elle le revendique, parfois le dissimule, pour mieux s’y réfugier. Denis Taffanel, artiste chorégraphique, tient lieu du Professeur Williams, découvreur du syndrome, disparu volontairement au sommet de sa carrière il y a une trentaine d’années et qui reste encore introuvable aujourd’hui.
Le spectacle tisse ensemble de façon inattendue et drôle les trois histoires; ces trois destins, qui se croisent, se font écho, et sont trois façons d’appréhender le monde.


Auriane – C’était un mardi. Je faisais un stage avec un metteur en scène. J’étais en train de répéter mon monologue de Cassandre dans Les Troyennes d’Euripide. A la pause, il me dit Wouah ! Auriane, c’est flagrant, tu as le syndrome de Williams-Beuren. Je lui réponds : Pardon ??! Je crois pas non ! J’avais jamais entendu ce nom-là. Ça m’a fait l’effet d’une bombe.
Non mais pour qui il se prend, ce connard ? Pour Dieu ?
  • Conception et mise en scène : Marion Coutarel
  • Crée et interprété par : Marion Coutarel, Auriane Vivien et Denis Taffanel
  • Lumières : Jean Yves Courcoux
  • Univers musical : Emmanuel Jessua
  • Collaboration artistique : Nicolas Heredia
  • Regard extérieur : Isabel Oed, Sébastien Lenthéric
  • Collaboration scénographique : Armelle Caron
  • Remerciements : Laurent Coutarel, Elodie Valette, Judith Larnaud / La Coulisse, Antoine Wellens, Maxence Rey, Pr. Pierre Sarda (Centre de Référence des Anomalies du Développement – Département de Génétique Médicale, CHRU de Montpellier)
  • Chargées de production : Marina Brouet et Sabine Moulia

Calendrier

Jeudi 23 et vendredi 24 février 2017 – Salelles du Bosc, avec Les Saisons du Lodévois & Larzac et Le Sillon, scène conventionnée pour le théâtre dans l’espace public à Clermont l’Hérault

Mardi 7 mars 2017 – Saint Jean de Védas, au Chai du Terral

Jeudi 30 mars 2017 – Nîmes, au Théâtre le Périscope

Vendredi 14 avril 2017 – Pennautier, au Théâtre Na Loba

Jeudi 20 et vendredi 21 avril 2017 – Montpellier, ESAT La Bulle Bleue

Vendredi 28 avril 2017 – Saint Chély d’Apcher, avec le Ciné-Théâtre et les Scènes Croisées de Lozère, scène conventionnée pour les écritures d’aujourd’hui

Vendredi 20 octobre 2017 – Mèze

Samedi 2 décembre 2018 – Esat La Bulle Bleue, Montpellier

Vendredi 26 janvier 2018 – Allègre-les-Fumades, à la Maison de l’eau avec l’ATP d’Alès

Jeudi 8 et vendredi 9 mars 2018 – Montpellier, au Théâtre Jean Vilar

Vendredi 8 juin 2018 – Carreau du Temple, Paris 3e – Festival Futur Composé

Coproduction : le Collectif En jeux ; La Bulle Bleue – ESAT artistique, Montpellier ; les Saisons du Lodévois et Larzac et Le Sillon, scène conventionnée pour le théâtre dans l’espace public, scènes associées en Coeur d’Hérault ; Théâtre Le Périscope, Nîmes
Avec le soutien la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée, de la Préfecture de région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée – Direction Régionale des Affaires Culturelles (aide à la production) et de la Ville de Montpellier.
Résidences : La Baignoire – lieu des écritures contemporaines, Montpellier ; le Théâtre de la Mauvaise Tête, Marvejols ; les Scènes Croisées de Lozère – scène conventionnée écritures d’aujourd’hui ; la Ville de Mauguio-Carnon. La compagnie bénéficie de la résidence Artistes en lycée, au Lycée Pierre Mendès France à Montpellier, en partenariat avec hTh – CDN de Montpellier.
Ce spectacle bénéficie du soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon dans le cadre du Collectif En jeux.

_ _ _ _ _ _ _ _
© Marie Clauzade